Fictions Communes. Des îles, des chevrettes et des chiens. En cours

Que faisons-nous ensemble dans nos villes? Quels espaces en commun se dessinent autour de nos activités, nos passions, nos habitudes ? Quels sont les visages multiples d’une cité qui se vit à plusieurs ?

FICTIONS COMMUNE sont des situations collectives et paysagères imaginées à partir du réel. A travers une exploration sensible d’un territoire, de temps de rencontres, d’écoute, d’entretiens, nous imaginons des situations improbables qui croisent un paysage singulier et une action collective. Tableau vivant et décalé d’une ville et de ses habitants, les productions sont photographiques, sonores, et culinaires. Elles s’orchestrent autour d’un rendez-vous gastronomique durant lequel s’exposent les récits photographiques et sonores récoltés. A la suite de ce temps de rencontre, une série de cartes postales sera éditée et les pièces sonore disponible sur internet . Du récit individuel au récit collectif, de la petite histoire à la grande Histoire, Fictions communes recompose et met en scène les histoires et les gens.

FICTIONS COMMUNES est une partition qui se joue selon les territoires, une démarche contextuelle qui se fabrique au fil des rencontres et des traversées.

Invités à Indre, nous sommes en création depuis le mois de décembre pour élaborer une séries de 8 photographies, une pièce sonore et un rendez vous culinaire, photographique et sonore qui sera proposé au mois d’octobre dans la commune. En collaboration avec Thomas Brasleret, chef du restaurant la CAPE à Cenon.