Voyage sous une autre peau

VOYAGE SOUS UNE AUTRE PEAU

Un projet photographique et sonore, d’Anne-Cécile Paredes et de Johann Mazé. Mahamadou, Driss, Hassan, Ibrahim, Patricia, Tamta, Ijaz, Yedali, Cindi et Lorenc sont tous des réfugiés ou encore «mineurs isolés étrangers». Ils vivent à la MECS Quancard, il sont encore là en transit le temps d’élaborer un projet d’étude ou professionnel. La proposition que nous leur avons faite était simple : prendre la place, l’habit, la posture d’un homme ou d’une femme de pouvoir au sein de la société française d’hier ou d’aujourd’hui. Nous avons rencontré un costumier professionnel travaillant pour l’Opéra de Bordeaux. Ils ont visité l’entreprise, plus de 300m2 de costumes puis, chacun d’eux a choisi un personnage pour ce qu’il représente ou pour ce qu’il figure. Ces photographies sont à la fois le reflet de chacun d’eux, elles donnent aussi à voir une image différente des réfugiés qui arrivent jours après jours en Europe. Nous souhaitions les montrer dans une position de force et de beauté dans des représentations qui s’adressent directement à la société française et à nos symboles. Une manière de les intrôniser mais aussi de sortir des images souvent misérabilistes qui inondent la presse européenne. Un projet au long cours car il a fallut se rencontrer, se comprendre, se mettre d’accord pour jouer ensemble à incarner ces personnages le temps d’une photographie. Il sont devenus président de la république, avocat, journaliste à la télévision, hussard de la république, femme d’affaire, directeur du Centre d’Orientation Sociale, gendarme, roi et impératrice.

Un témoignage sonore réalisé par Johann Mazé relate les différentes étapes de la construction de chaque personnage et esquisse également pour chacun d’eux un portrait entre passé, présent et projection de soi.

Un projet produit par l’Iddac.

Nous remercions particulièrement Muriel Chauvin, animatrice socio-culturelle de la MECS Quancard pour son énergie, sa patience et sa persévérance. Ainsi que Blaise Mercier et la fabrique POLA pour son accompagnement et son soutient.

Pièce sonore: Johann Mazé

Johann Mazé est musicien. Batteur en solo et au sein de plusieurs formations allant du rock aux musiques improvisées et expérimentales, il développe depuis plusieurs années un travail autour de la captation sonore pour des pièces électroacoustiques ou radiophoniques. Son goût pour l’histoire, son humour et ses racines d’instrumentiste font son identité, soit une couleur rythmique drôle tout en surprise et parfois cynique qui nous permet de porter un regard et une écoute décalés sur le monde et les expériences qu’il enregistre.